Little Broken Hearts - Norah Jones - 2012

Date de Publication : 04/07/2012   /   Style Musical : Pop  /  Sortie le : 25/04/2012

Norah Jones est une artiste véritablement atypique dans le monde de la musique, explorant tous les styles possibles. Passant du jazz, au blues, au folk ou même à la pop, cette jeune femme se fait connaitre par ses albums de qualités. Norah Jones est aussi connu pour ses talents d’acclimatation dans chaque style qu’elle touche. Cette artiste est une des plus prometteuses de cette génération très jeune, réussissant à mêler sa voix aux différents instruments présents dans ces mélodies composées de toute pièce par elle-même. Little Broken Hearts est un album attendu pour différentes raisons, tout d’abord découvrir les nouveaux rythmes de basse et percussions qui ont l’habitude d’être très travaillés, mais aussi son mélange entre la voix et la guitare, instrument de prédilection de la jeune chanteuse américaine. Norah Jones est véritablement une chanteuse que l’on attend avec impatience d’album en album depuis maintenant dix ans et son premier album, Come Away With Me. Ses changements de style sont la marque de fabrique de son style musicale et permet à chaque fois de s’imaginer un album complètement différent, imprévisible ou presque « aléatoire », mais gardant quand même une bonne qualité. Little Broken Hearts, nouveau petit arrivant est-il en accord avec tout ce qui a été dit avant ?

Réponse dans l’article.

L'instrumentale, une grande force de Little Broken Hearts

Dans Little Broken Hearts, de nombreux points forts peuvent se faire sentir, surtout grâce à son instrumentale des plus recherchées. On commence par un instrument qui se fait d’habitude discret, c’est la basse. En effet durant tout l’album on peut entendre les différents riffs s’enchaîner donnant un fond sonore intéressant et plutôt captivant dans l’ensemble. Pourtant, la basse est un instrument assez discret plutôt au son lourd mais qui colle vraiment très bien à l’ambiance voulu tout du long de l’album, excepté sur quelques morceaux. Cet instrument s’additionne parfaitement bien avec la guitare et la voix de Norah Jones sur cet album. Dans l’introduction on parlait déjà de la complémentarité entre la voix de l’artiste et sa guitare, son instrument fétiche et de prédilection. Cet album n’échappe pas à la règle et heureusement il réussi très bien ce qui était attend. La composante principale de l’album sont ces riffs de guitare très travaillées et très marquant, car ils restent en tête et donnent l’envie de réécouter le morceau et de s’y attarder une deuxième fois voir une troisième fois tant les détails de quelques morceaux sont dur à percevoir dès la première écoute de titres. C’est la force de l’album, l’envie de réécoute chez l’auditeur, ce sentiment qui donne envie aux personnes de vouloir reprendre un titre. La guitare est omniprésente dans Little Broken Hearts, mettant en avant les qualités de guitariste de Norah Jones. En plus rajoutons derrière tout cela une vraie liaison entre la voix de l’artiste avec sa guitare. Ce n’est pas la première fois que l’on remarque cela dans ses albums, mais dans celui-ci le constat est encore plus flagrant et frappant. L’un ne va pas sans l’autre, tant les deux sont complémentaires et très bon ! Vous voyez dans ce paragraphe, nous avons parlé de la basse, de la guitare et de la voix, mais il manque les percussions et la c’est beaucoup moins bon …

Un album beaucoup trop lent

Mais voila, l’instrumentale est le point fort de cet album certes, mais si on parle de la rythmique et des percussions, Little Broken Hearts est une véritable surprise dans le mauvais sens ici. A l’écoute de l’album, il est assez consternant de se rendre compte que beaucoup de morceaux sont sans percussion. Il y a exactement trois morceaux sans aucune percussion, et beaucoup de titres ou le jeu des percussions est véritablement inexistant. C’est décevant, car la batterie n’est pas assez marqué, ne montre pas toute la puissance que peuvent avoir les morceaux de Norah Jones. Bien sûr tous les morceaux ne souffrent pas de ceci, comme Happy Pills, ou même dans certains le fait que la batterie ne soit pas très présente peut se justifier, mais avec le trop peu, l’album se retrouve un peu vide et donne un effet de lenteur. Il y a énormément de longueur dans cet album, le problème pour l’auditeur c’est d’accrocher à ces morceaux sans véritable rythme marqué. Norah Jones a ici misé sur des titres très planant, ne tenant que sur le rythme de la guitare et de sa voix, voir de la basse, mais la batterie a surement été trop négligée. Little Broken Hearts propose donc une expérience intéressante, mais qui donne une impression de trop longue et pas assez rythmée pour plaire à tout le monde.

Les clips

Happy Pills

Conclusion

Contrat accompli pour Norah Jones, voila un album de qualité malgré ces quelques défauts, certes gênant mais surmontable dans l’écoute des différents titres. Little Broken Hearts est un album mélangeant très bien la guitare et la voix de cette artiste atypique, et rien que pour cela cet opus vaut véritablement le coup d’être écouter. Amateur de musique, il est fortement conseillé d’écouter cet album, avec ces riffs de guitare accrocheurs, cette basse présente de bout en bout et cette voix à faire frissonner n’importe qui. Que le constat est bon si l’on s’arrête là, mais n’oublions pas ces quelques problèmes de percussions, enlevant quelques bout du charme de cet album. Mais oublions cela et écoutons Little Broken Hearts avec toute l’attention qu’il mérite !

7/10

S.Lozac'h

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Best Juicer (dimanche, 21 avril 2013 14:34)

    I just shared this on Myspace! My buddies will really enjoy it!